Évaluation des établissements

Enquête réalisée en mai 2019 auprès des établissements ayant bénéficié de l’opération « Cocktails à gogo » en 2018

Êtes-vous globalement satisfait de l’action de prévention « Cocktails à gogo » qui s’est déroulée dans votre établissement ?

 

Souhaitez-vous reconduire cette action pour l’année 2019 ?

 

Si vous avez été satisfait, pourquoi ?

Participation des élèves, évaluation positive de leur part , questionnements /Très en phase avec les problématiques de nos élèves /Des réponses adaptées aux élèves /Message clair qui a résonné auprès de nos étudiants qui se sont reconnus dans ces tranches de vie /Discours très pertinent . Pièce à laquelle les élèves adhèrent rapidement et qui évoque pour eux parfois des problématiques personnelles /Très bonne action car les thèmes abordés sont vraiment d’actualités pour nos jeunes et le théâtre forum est une bonne réponse pour aborder ces thèmes avec eux /Cela permet de faire émerger des apprentis en conduite addictive auprès du service éducatif (observations des comportements, des questionnements, des inter actions pendant le représentation). /La pièce est bien menée. Elle a plu aux élèves /Bonne implication des élèves /Efficacité, interactivité, vrai partage avec le public /Permet aux élèves de s’exprimer et les intervenants favorisent les échanges /Les jeunes se sont sentis concernés par les thématiques abordées lors de la pièce. Nous avons apprécié la qualité des échanges avec les intervenants suite à la pièce. C’est un outil très intéressant qui s’intègre bien à l’ensemble des actions menés dans le cadre du projet Santé en 3ème. /La qualité de l’intervention est au rendez vous ! Cette action permet d’aborder différents thèmes qui peuvent être repris et approfondis ensuite avec les élèves par  l’équipe pédagogique  /Intérêt et satisfaction des élèves /Bonne adhésion des élèves et soulèvement de questions, échanges. /la pertinence des thèmes abordés et leur réactualisation, l’interaction avec les élèves, la place réservée à la parole des élèves  /La représentation a beaucoup plu aux élèves, elle a permis aux élèves de s’exprimer et de parler aux adultes du lycée. Des élèves se sont sentis très concernés. /Intérêt suscité pour les élèves qui disent que cette action interactive les a particulièrement interpelés, qu’ils se sentent concernés par les situations présentées. L’action a permis d’engager un dialogue entre les élèves mais aussi entre les élèves et les adultes, notamment lors du moment convivial qui a suivi la représentation. /adaptée au public, interactive, rencontre élèves/acteurs riche en échanges /qualité de la prestation, professionnalisme de la troupe, et échanges avec les jeunes. /La pièce a intéressé les élèves et leur a parlé. Le débat était très inter-actif et nos jeunes ont adhéré /les thèmes abordés lors de la pièce le sont de manière interactives ce qui permet aux élèves de pouvoir se reconnaitre à travers les différentes situations /Le théatre intéractif est apprécié par les élèves. Les sujets abordés correspondent à leur vie. /Permet une approche différentiée dans une action plus large menée par le CESC /Les élèves ont été intéressés et ont participé au débat  /très vivant et interactif, sujet abordé avec beaucoup d ‘émotions  /Qualité des intervenants et de l’interactivité de l’action qui a permis aux élèves de participer facilement et librement /projet qui intéresse les élèves et les met en situation interactive /la qualité de la représentation et des  échanges, les différents thèmes proposés adaptés aux problématiques adolescentes /Pour la crédibilité du scénario qui fait écho à des situations bien réelles. /La réflexion s’appuie sur des situations concrètes. /la représentation de la pièce est proche du quotidien des élèves. ils s’identifient et se retrouvent dans les personnages. les échanges avec les élèves sont riches. La mixité du public ( nos classes de routiers et celle de conducteurs d’engins) avec d’autres classes de CAP (qui sont un public fragile) a permis à tous nos élèves de se rencontrer, ,d’échanger, de partager  ensemble, chacun dans leurs différences un moment commun hors les murs du lycée. En effet l’association de loisirs et culture de la ville de Blanquefort nous avait prêté la salle du mascaret ( petit théâtre de 80 personnes) tout à fait adaptée . Le petit temps convivial en fin de matinée a renforcé le côté exceptionnel de l’action. /L’interaction entre les acteurs et les élèves a permis d’engager un débat et une réflexion avec eux sur leur consommation. Ils ont pu aussi s’identifier aux personnages permettant ainsi des échanges riches et conformes à leurs propres expériences de vie. /scénario propice aux échanges sur la thématique choisie, comédiens compétents, bonne interaction avec les élèves, pertinence du théâtre forum pour délivrer un message aux adolescents. /représentation adaptée au public de notre établissement- acteurs très à l’écoute /Participation possible des élèves, bon jeu d’acteurs /interactivité avec les élèves -thèmes abordés correspondent aux attentes des élèves -la possibilité de jouer avec les acteurs de la troupe crée une prise de conscience . / Participation et adhésion des jeunes au forum théâtre /Car le dynamise de la troupe est fondamental aux passages des messages. /supervision, organisation, prestation /La pleine adhésion des élèves au dispositif, tant dans sa forme interactive que dans les thématiques abordées, fait de cette action un RDV incontournable de la rentrée. /Adéquation de l’intervention avec notre public d’élève, contact facile. /En plus de la sensibilisation apportée sur le sujet traité, cette action a permis d’identifier des jeunes en difficulté ayant vécu de près ou de loin les problématiques évoquées dans la pièce /Action adaptée aux préoccupations du public ciblé, représentation enlevée qui capte bien l’attention des élèves, tout comme l’animation du débat qui s’en suit. /La façon de travailler interactive avec les jeunes.  /sensibilisation à des thèmes de prévention qui touchent nos jeunes, interactivité entre les comédiens et les élèves /L’action  de prévention de prévention des conduites à risques «  Cocktail à gogo » est tout à fait adaptée à notre public : les sujets traités étaient pertinents car ils avaient une résonance  sur notre public et  s’incarnaient dans des situations que les jeunes peuvent rencontrer dans leur quotidien ;   la formule de théâtre participatif était accessible et motivante et a permis de faire réagir les élèves de manière assez spontanée. Il y a eu une véritable accroche, dès le départ : la pièce les interpellait par le jeu très enlevé des comédiens.  Les modalités  du théâtre participatif  et les recommandations  de conduite, de respect des codes, des horaires, des acteurs et des interventions du médiateur  avaient été précisées en amont, à l’équipe d’encadrement et aux élèves. Le jour J, les élèves ont respecté le cadre. Ils ont été particulièrement attentifs et ont joué le jeu.Certains ont joué le jeu  sur les suggestions du médiateur et des acteurs. la proximité d’autres élèves d’un autre établissement a été stimulante pour les élèves du LEA.  Certains ont été émotionnellement touchés par certaines situations en jeu.   Un temps convivial  après le spectacle a permis  aux élèves d’échanger avec les acteurs et de proposer un sas de décompression  après ce moment fort.  Des cocktails sans alcool avaient été préparés par l’établissement.L’alternance théâtre/ médiation était équilibrée et donnait un rythme très intéressant, qui permettait aux jeunes de rester en éveil.  L’interaction, la participation concrète des jeunes aux jeux de rôles des professionnels est  une clé de la  réussite de cette action.   /Très accessible pour les élèves, participation interactive /discours adapté au prfil des élèves – intéractivité /La forme de l’intervention permet de capter les élèves. L’interactivité est très intéressante. /qualité de la pièce de théâtre, organisation de l’action notamment temps d’échanges, retour des élèves.  /Opération simple et accessible pour les établissements et les élèves /Impact positif auprès des élèves.L’évaluation a permis de   cibler des actions en santé pour l’année.L’action de prévention a permis a certains élèves de se confier auprès de l’infirmière et d’être dirigé vers des professionnels de santé. /La qualité des acteurs et de l’animateur du débat, la disponibilité de l’ensemble de la troupe. Nous étions déjà séduit, nous n’avons pas changé d’avis! /cela a permis de libérer la parole pour certains élèves et de les accompagner dans leur démarche. Les élèves en ont parler entre eux. /Un représentation de qualité où les élèves sont aussi acteurs et qui leur permet de prendre conscience de la gravité de certaines situations?  /Les thèmes ont été très bien abordés avec le souci de s’adapter au public élèves sans être dogmatiques. Les mises en scène ont été percutantes etelles ont permis aux élèves de se projeter. L’interaction avec les élèves fût très réussie avec une implication inattendue de nos élèves. A renouveler….. /Permis de poursuivre le dialogue avec qques élèves. A permis de donner une bonne dynamique au projet santé. /thème concret, acteurs réalistes, vivacité des actions, interaction avec les élèves /Action « percutante » pour les élèves qui se retrouvent dans les scènes jouées et qui les amène à réfléchir sur leurs consommations et leurs prises de risques.   /Dynamique, explicite, adapté, captivant, ciblé, très bien joué /Le théâtre forum permet d’aborder différents thèmes de façon dynamique et attrayante pour les élèves. L’interactivité et la qualité des débats et des échanges entre les comédiens et les élèves permettent aux élèves de s’impliquer davantage dans cette action de prévention. /Autant la mise en scène que les interactions avec les élèves /Interactivité avec les élèves /Apporte une vraie réflexion sur des sujets qui impactent l’épanouissement personnel /Bonne organisation, bon contact entre les acteurs et les élèves et l’équipe /Problématique tout à fait pertinente pour nos élèves et interactions avec les acteurs bien menées. /Discours en adéquation avec le vécu de nos apprenants et non moralisateur. /l’interactivité entre les acteurs et les élèves /bonne écoute des élèves , bonne participation lors des échanges  / Pièce très pertinente sur le sujet traité /Retour des élèves très positif. Représentation dynamique, efficace qui a permis  un échange de qualité avec les jeunes pendant l’intervention, puis en dehors.   /Action pertinente et très adaptée à notre public. De par sa transversalité,elle permet de traiter plusieurs thèmes . /impact auprès des élèves /discours trés adapté aux jeunes /Action correspondant à nos attentes /La pièce répond réellement aux préoccupations des élèves /Interactivité entre les jeunes et l’équipe intervenante sur les thèmes abordés ,sensibilisation  et prévention des élèves aux risques ,aides au débats ,à l’échange pour trouver des solutions et ouvrir le dialogue .Informations des risques sur la santé et judiciaires .

Pour cette action, êtes-vous satisfait de l’implication de la communauté éducative de votre établissement (Enseignants, infirmiers, assistants social, …) ?

 

Qu’est ce qui pourrait améliorer cette implication ?

Reprendre en cours la séance, faire participer les professeurs principaux /avoir un projet plus global /une vraie préparation en amont /Du temps /La stabilité des équipes /Un peu plus de relation entre ce qui est dit pendant la représentation et les cours afin de trouver des solutions, des aides pour les apprentis et pour aussi une meilleures prises en compte des dangers des différentes conduites à risque (vie familiale, vie professionnelle, vie sociale…) /a réfléchir /Le manque de temps et de moyen est la cause principale de la non implication donc il est difficile d’y remédier. /Une implication plus importante des enseignants /Nous souhaiterions que les différents sujets soulevés soient abordés par encore plus d’enseignants /Une latitude sur les dates de prestation /présentation du projet en amont aux enseignants /Les enseignants s’impliquent peu dans des actions de la vie scolaire. Je ne sais pas pas comment y parvenir. /Une implication de tous les acteurs. /réunion préalable avec les professeurs des classes concernées /assurer une meilleure continuité de l action. /plus de communication en amont /Je ne sais pas, il est compliqué de forcer des enseignants à s’impliquer s’ils ne se sentent pas concernés /Préparation en amont, intégration des enseignants préparés à l’action proprement dite. /Plus de travail en équipe /ne souhaite pas répondre /Équipe qui se renouvelle chaque année; difficulté à élaborer un programme de prévention; on essaie de « coller » au programme de PSE /réunions préparatoires avec l’ensemble des acteurs /une plus grande concertation entre les différentes parties /Un CESC plus dynamique et où chacun s’investit. /la pérennité de l’action, qui génère une faculté plus rapide à travailler ensemble /Une formation pour le personnel enseignant et éducatif sur la thématique pour être en capacité de retravailler le sujet avec les élèves. /une information plus précise et un travail en amont plus important /Etre averti plus tôt du projet et de la date de la représentation /Le choix du moment proposé : la rentrée est une période intense pour la communauté éducative, disponibilité insuffisante des équipes pour une action de cette envergure /plus de cohésion d’équipe, de soutien de la direction /Planification anticipée /Sensibiliser l’équipe pédagogique et éducative sur ces thématiques qui ne sont pas que du ressort des infirmiers(ères) scolaires. Leur rôle dans l’éducation, la prévention et la sensibilisation est tout aussi important. Il est donc primordial qu’un comité de pilotage en interne avec différents membres représentants soit mis en place s’engager dans ce type de projet /Plus de pub avant et une continuité pédagogique en classe pour tous les enseignants concernés par le niveau de classe choisi. /Davantage d’information à destination des enseignants (présentation du projet auprès des équipes par exemple) /échanges public – acteurs après la représentation /TRAVAIL EN AMONT ET AVAL /de rentrer dans le cadre du programme pédagogique ex : filières aide à la personne /Prévoir plus en amont, plus de communication /Une plus grande diffusion de l’action avec une participation de plusieurs enseignants qui échangeraient avec leurs collègues. Les collègues qui ont assisté à la représentation ont été convaincus. /Aucune idée…. /le thème peut être plus repris en cours par les enseignants qui ont accompagné /Les enseignants accompagnent les élèves à la représentation et lors de l’évaluation mais les thématiques sont peu « retravaillées » par la suite avec les élèves, dans le cadre de leurs cours. /Plus de communication auprès de l’ensemble de l’équipe /Je ne sais pas. /une rencontre préalable entre les acteurs et les enseignants /une réunion préparatoire en amont de la représentation en interne avec les enseignants concernés et un travail effectué par la suite /travailler davantage avec les enseignants sur échange post action. /traiter les thèmes de sécurité routière en liaison avec les addictions /mieux communiquer sur l’opération / …

A l’issue de la représentation « Cocktails à gogo », sur quelle thématique avez-vous mis (ou allez-vous mettre) en place d’autres actions de prévention ?

 

Observations complémentaires :

la thématique de la violence familiale ou entre pairs est peu reprise, thématique complexe /Lutte contre le harcèlement / lutte contre le radicalisme /Action prévue sur le thème des compétences psychosociales. /L’analyse des questionnaires complétés par les élèves a permis de déterminer des actions à mener au sein de l’établissement. /d’autres thématiques sont déjà mises en place en parallèle et dans le cadre du CESC (sécurité routière, les addictions, prévention de l’homophobie, sexualité…) /Aucune action encore définie car la politique du CESC est en remaniement mais les sujets cochés sont dores et déjà ciblés. /Vient compléter un programme d’actions tout au long de la scolarité afin de garantir à chaque élève un accès équitable aux actions de prévention. /nous avons organisé dans le cadre du CESC plusieurs journées d’intervention autour des thémes abordés avec divers partenaires – CEID -ANPAA -CPEF -CIDDIF /Ces actions sont reconduites d’années en années /La gestion du stress est une thématique à développer car de plus en plus de jeunes en classe de première et terminale sont concernés par cette problématique. Pour la plupart des familles, la mise en place de séance de sophrologie en privé est couteux et contraignant d’un point de vue organisationnel. Des actions de prévention devraient être envisagées pour aider ces jeunes à prendre confiance et se sentir bien dans leur parcours scolaire /Une action va être mis en place sur l’égalité filles-garçons /l’action rentre dans le cadre d’un projet déjà présent dans l’établissement sur les addictions et les comportements à risque. / thématiques mises en place sous forme de café-débat tout au long de l’année ou sous forme  d’actions de prévention. /+ alimentation et activité physique, + action de nudging, + lutte contre le harcèlement, +relaxation, +lutte contre le décrochage scolaire, +homophobie /D’autres actions ont été menées en parallèle par le biais du cesc /pas de nouveaux élèves identifiés  /lutte contre les discriminations/ …

Suite à cette action, combien de jeunes en situation de mal-être ou de prise de risque ont été identifiés ? : 421

Parmi eux, combien ont été orientés vers des professionnels de santé (dans ou hors de l’établissement) ? : 313

Autres commentaires sur cette action :

Action nécessaire pour sensibiliser et fixer des axes d’action dans les établissements scolaires /Pièce très attendue par les enseignants car les thèmes abordés sont discutés ensuite en vie de classe parfois tout au long de l’année. /Très bonne action, les comédiens sont toujours aussi forts! /Nous sommes engagés sur un autre projet (expériences animées) pour la rentrée prochaine: suivi de cohorte sur 3 ans /Prévoir + de temps pour la compagnie entre 2 établissements (trajet, repas , mise en place) Stress ressenti par tous (acteurs,public,enseignants etc.) /Nous avons apprécié que la date de représentation soit positionnée plus tard qu’à la rentrée scolaire de septembre /La pièce fait partie d’un dispositif global de prévention dans l’établissement et il est donc très difficile de déterminer le nombre d’élève identifié. De plus la forme de l’intervention nous semble susciter un questionnement élève, plus qu’un recensement. /pour la question n°5 il est difficile de donner un nombre précis sachant que soit ils sont déjà suivis et connus avant soit ils se présentent ou sont signalés tout au long de l’année /Très belle action qui a un réel impact sur nos élèves en terme de repérage des problématiques. /à renouveler /Reprenant le dossier conduit par l’infirmière (en arrêt au moment de l’action), je n’ai que peu exploiter cette action ciblée sur deux classes seulement. Si elle doit être reconduite, le public devra être plus travaillé (profils identifiés ou suspectés à risque sur une cohorte complète): l’effet prescripteur des élèves ayant participé à cette action n’a pas été visible pour nous. Ainsi, l’action pourra s’inscrire dans un cadre plus large tant de remédiation que de prévention. /Il est difficile de faire un lien entre les élèves qui ont bénéficié de l’action et ceux identifiés en situation de mal-être ou de prise de risque /Cette action fait réfléchir les jeunes sur leurs comportements et leurs conséquences . /Une occasion pour tous d’aborder les thématiques de prévention santé autour d’ un moment de détente autant que de réflexion. Très appréciés des élèves comme de la communauté éducatives.Cette représentation est une façon originale d’interpeller les lycéens avec pertinence . C’est une chance de pouvoir la proposer aux élèves du lycée. Encore merci à la troupe! /Notre section de routiers et celle de conducteurs d’engins sont un public à cibler en priorité ( pour la sécurité de tous les citoyens usagers de la route) /Les jeux de rôles ont permis à certains élèves de s’exprimer et se découvrir autrement. Nous remercions encore chaleureusement la troupe théâtrale. /Nous réfléchissons à trouver un lieu plus adapté pour ce type d’action, pour le confort des comédiens et la portée de l’action. /difficulté / pas de salle dans l’établissement . à revoir pour l’organisation /cette action est toujours aussi pertinente et adaptée à des lycéens. Un grand merci à la troupe et surtout aux financeurs car les élèves sont ravis et commencent une vraie réflexion sur leurs propres consommations et celles de leur entourage. /Partenaire de qualité, cette intervention nous permet de prioriser les projets et les actions de notre CESC en fonction des besoins qui émergent. /La troupe de l’association Réactif Théâtre qui est intervenue a proposé une intervention de qualité /Action fédératrice qui augmente le potentiel de communication au sein des classes non seulement entre ados, mais aussi entre ados et adultes. La glace est « heureusement » brisée. /Il y a eu plus de commentaires d’élèves cette année et plus d’échanges entre eux au retour dans l’établissement. 52% du public se sont sentis concernés . Cette pièce a permis de faire un état des lieux sur les ressentis des jeunes pour les adultes. Des actions ont été mises en œuvre dans le prolongement de cette action au sein de l’établissement : débats, échanges menés par les enseignants ou les AED lors de matinées banalisées :  » prévention de risques en soirée »  » co- existence entre pairs et gestion des conflits » . Des groupes de parole ont été intensifiés ; des débats philo ont été ouverts autour des relations filles- garçons, l’égalité, l’amitié….pour pacifier les relations entre les élèves . De fait , toutes ces actions ont porté leurs fruits. Suite à un sondage effectué en Avril 2019, les élèves disent se sentir bien dans l’établissement et avoir noué de véritables liens d’amitié . Les terminale CAP disent leur reconnaissance aux adultes et sont de plus en plus dans la posture de tutorer les plus jeunes . L’intervention du centre de planification et l’action « 13-18 Questions de justice  » ont été également /Nous souhaiterions avoir la possibilité d’être concerté pour définir la date de l’intervention (en raison des PFMP et autres actions) /favorise le développement des relations élèves/ adultes de l’établissement hors du cadre purement scolaire. /Action en santé d’utilité publique , innovante .BRAVO /nous attendons le calendrier des représentations pour réserver la salle et nous croisons les doigts pour être retenus. /le théâtre est un moyen précieux pour communiquer et faire exprimer nos élèves sur des thématiques pas toujours évidente. /Je tiens à revenir sur la question où il fallait indiquer le nombre d’élèves suivis après l’intervention. Je tiens à préciser que nous avons déjà identifié des élèves mais notre souci est de les amener à appréhender les effets néfastes de certaines consommations à travers le témoignage d’autres personnes et sensibiliser ceux qui ne consomment pas dans l’aide ( recommandations de ressources existantes pour les accueillir etc) qu’ils peuvent apporter à leurs camarades. /Bonne continuation ! /Grande qualité des intervenants qui savent parfaitement se mettre à la protée des participants /Très bons échanges entre les acteurs et les élèves, cette action a permis de pouvoir créer du lien et de la communication entre les adultes du lycée et les jeunes. /Action qui s’inscrit dans notre projet d’établissement et qui est support de toutes nos actions de prévention sur l’année scolaire. /Cette action n’a pas pour but de nous faire découvrir des nouveaux jeunes en situation de mal être mais d’apporter une information et de mettre en place des échanges collectifs ou individuels autour de cette thématique . /Cette action a permis d’échanger avec les élèves concernés, et d’approfondir avec ceux qui en avaient besoin. Elle a été complétée par des actions de prévention sur les consommations à risques( tabac/ cannabis) , et le « 10 de conduite »pour tous les apprenants du Pôle. L’année prochaine, nous envisageons d’ associer à l’intervention « Cocktails à Gogo », le CSAPA et l’ANPAA si nous avons la chance d’en bénéficier à nouveau. /remarquable, du professionnalisme dans l’intervention /nous sommes persuadés que ces actions permettent une réelle prise de conscience et un travail sur l’estime de soi/ …